Le Glacier du Perito Moreno – La Cerise sur le Gâteau Patagonien

Le cul à terre. Voila ce que l’on peut ressentir quand on arrive face à ce mur de glace que mère nature nous offre. Un spectacle mettant en avant la puissance, la lenteur et l’extravagance. Le glacier du Perito Moreno tient son nom de l’explorateur Francisco Moreno qui explora cette région du globe au XIXème siècle et qui dédira sa vie à la protection de ce monde de glace.

C’est un grand moment pour Take A Way et pour ma vie « d’aventurier ». Quelques infos sur ce lieu remarquable doivent être mises en avant :

  • Long de plus de 25 km
  • Avance de deux mètres par jour
  • Un des trois seuls glaciers au monde à ne pas reculer
  • Il faut 400 ans à la glace du sommet des montagnes jusqu’au fjord où le glacier se jette.

P1040780

A sa fin, le mur de glace mesure 70 mètres de hauteur (mais plus de 100 mètres sont cachés sous la surface) et c’est dans un véritable vacarme que des morceaux tombent dans les eaux froides à longueur de journée. Cela me rappelle le bruit d’un bâtiment qui s’effondre. Au loin, on peut également entendre le glacier avancer et créer des crevasses sur son chemin, comme le frottement de deux plaques tectoniques entre elles. Le son résonne à travers toute la vallée et nous rappelle que malgré la force de l’Homme, nous ne sommes absolument rien.

Par cycles d’environ 4 ans, le glacier entre en contact avec la pointe de terre où se trouvent les passerelles d’observation créant ainsi un barrage entre le Lago Argentino au Nord et le Lago Roca au Sud. La fonte des glaces étant plus active d’un côté que de l’autre, le niveau de l’eau des lacs peut différer de plusieurs dizaines de mètres !

P1040748

Petit à petit, l’eau arrive tout de même à se frayer un passage en creusant ce barrage de glace et finit par créer une arche. L’événement le plus marquant se déroule quand cette arche cède lors de ce qui est surnommé « La Ruptura », représentant ainsi la fin d’un cycle et le commencement d’un nouveau. Et ce depuis des siècles.

Je resterai plusieurs heures à me balader sur les différentes plates-formes offertes par le parc, à regarder chaque détail sur la glace. Les fissures, les couleurs, les pics acérés, les icebergs dans l’eau, les chutes… Je m’imprègne de l’atmosphère de cet endroit magique et philosophe sur mon périple et ma vie en général. Mon esprit est toujours autant dans le flou. Mon envie d’aller toujours plus loin, de découvrir toujours plus de lieux et de cultures, mais aussi celle de partager tout cela avec quelqu’un et d’apprécier un quotidien auprès de ma famille et de mes amis. Une éternelle discussion sans fin qui se déroule dans ma tête depuis de nombreuses années maintenant, mais dont l’issue reste encore incertaine. Je compte sur ce voyage pour m’en apprendre plus.

P1050036

J’aurai également la chance de partir marcher sur ce glacier quelques heures et ainsi découvrir de très près l’envers du décor. Muni de crampons, j’observe la différence des couleurs de la glace dans les crevasses où s’infiltre l’eau. Ces différentes nuances de bleus sont dues à la pression de la glace qui varie selon la profondeur. L’eau ne peut pénétrer à plus de 40 m de fond. En effet, à plus de 40 m, la densité de la glace est trop forte pour que l’eau puisse s’y infiltrer.

P1040796

Par endroits, la couche de glace peut dépasser les 700 m d’épaisseur. A la vue du chemin parcouru par la glace du sommet de ces montagnes, je me sens petit, impuissant, voire même inexistant. J’éprouve tout de même une grande sensation de fierté à constater que j’ai débuté mon voyage au cœur de la jungle amazonienne pour, aujourd’hui, me retrouver sur l’un des plus beaux glaciers du monde. Pour fêter cela, je prendrai double dose du whisky servi avec des glaçons directement tirés du glacier qui est proposé à la fin de la marche. Il faut que je fasse tout de même attention, car mes amis les plus proches savent très bien que lorsque je bois trop de whisky, j’ai tendance à finir complètement nu… Mais bon, après tout, je pense bien l’avoir mérité celui-là !

P1050002

Si vous aussi vous avez envie de découvrir l’Argentine en moto ou tout autre véhicule, vous pouvez vous renseigner auprès des pro de l’aventure Planet Ride via le site www.Planet-Ride.com

Retrouvez tout mon équipement et bien plus encore dans le catalogue de www.Ixtem-Moto.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :